La traversée de Vicdessos... Tout un poême

  • Par
  • Le 15/04/2015
  • 2 commentaires

C'est à 16 qu'ils se mirent pour traverser,

mais pour pouvoir de l'activité profiter et jouir,

par groupe de huit ils allaient arpenter

puits et galeries avec le sourire.

 

Il y eut ainsi la matinée des Candides, âmes sans malice,

toujours prêtes à la progression "velours",

alliant efficacité et fluidité telles des chevaliers en lice

se jouant de tout piège minéral sans secours.

 

Puis ce fut ripailles où saucisses et bières coulèrent à flot,

où taboulé et carottes gourmands croquants

allaient repaître cette assemblée spéléo

avide d'en découdre avec les éléments.

 

Il y eut ainsi l'après-midi des Pieds nikelés,

toujours prêts pour la blague de CM2,

perpétuant ainsi le geste presque habituel du guide arrosé voire noyé

tout en s'ébrouant même entre eux.

 

Merci à vous tous pour le goût et la saveur

que vous avez habilement distillés

tout au long de ces quelques heures

passées à vos côtés.

 

JP... gavé au chorizo en tube!

Commentaires

  • DOUME
    Quel poéte !!: Mais bon je le savais déja
  • Maman
    • 2. Maman Le 16/04/2015
    Seconde visite dans les entrailles des Pyrénées ariégeoises.....
    Encore mieux que la première. Peut être dû au fait que les horizontales ont été remplacées par des verticales!!!. Qui étaient bien trop courtes.....;-)
    Après une petite progression à l'égyptienne, un corps à corps avec "l'attendrisseur" et un contact quasi permanent avec l'eau, ça ne pouvait finir autrement que par un arrosage collectif (personne n'a été oublié...)et un grand plouf dans le ruisseau. Rafraîchissant!!!!!
    Un souvenir supplémentaire de mon passage dans la région....
    Qu'une chose à dire: à quand la prochaine sortie?!?!
    Un très grand MERCI